navigation

Ford Cortina Lotus Mk 1 (1963 – 1966) 8 septembre 2007

Posté par lotusespritaddiction dans : Z comme... Improbables Lotus , trackback

cortinalotus1.jpg

Au début des années 1960, Ford UK veut s’engager dans le championnat anglais de voitures de tourisme « British saloon » où s’illustrent particulièrement Jaguar et Alfa Romeo.

Le constructeur va demander à Lotus Cars de concevoir une arme pour battre les stars de la catégorie « groupe 2 » (tourisme de série modifié), à partir de la Cortina, une berline 2 portes monocoque. La Ford Cortina Lotus Mk1 est conçue dans ce but. 

La présentation extérieure de la Cortina Lotus est spécifique et disponible en une seule teinte : coloris blanc avec des bandes vertes « British Racing Green » qui courent sur les flancs de la voiture, le long de la ligne de caisse, pare-chocs chromés et enjoliveurs chromés fixés sur les roues en tôle. 

L’habitacle est traité sportivement avec des sièges « sport », un volant trois branches avec une jante en bois et un levier de vitesse au plancher.  

Le moteur d’origine Ford, placé en position longitudinale avant, est un 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1,6 litres (1558 cm3) que Lotus a coiffé d’une culasse à double arbre à cames en tête. L’alimentation est assurée par deux carburateurs horizontaux double corps Weber 40 DCOE 2. La puissance est de 106 chevaux à 5500 tr/mn pour un couple de 14,9 mkg à 4000 tr/mn. Avec un poids de seulement 775 kg, les performances sont exceptionnelles pour l’époque : une vitesse de pointe de 178 km/h, le 0 à 100 km/h couvert en 10,4 secondes et le kilomètre DA parcouru en 31,6 secondes.  

Le châssis de la Cortina Lotus Mk1 est revu par Lotus. Pour gagner du poids, tous les ouvrants sont en aluminium. La direction est plus directe. La suspension avant est de type McPherson, avec barre anti-roulis ; la suspension arrière, par essieu rigide, est un ensemble amortisseurs/ressorts remplaçant les ressorts à lames. La garde au sol est réduite. Le freinage est renforcé et fait appel à deux disques Girling à l’avant et 2 tambours pleins à l’arrière. La transmission est confiée une boîte de vitesses Lotus-Ford manuelle à quatre rapports. 

En 1963, la Ford Cortina Lotus démarre une brillante carrière dans le championnat GT « Saloon », aux mains de Jim Clark au volant, et remporte de nombreuses victoires. En 1965, elle domine tous les championnats GT européens. La Ford Cortina Lotus Mk1 est également engagée en rallye. 

Une première série de 1000 exemplaires de la Ford Cortina Lotus Mk1 a été commercialisée pour l’homologation en Groupe 2. En 1965, Ford produit une Série 2 moins chère, à plus de 2000 exemplaires. Pour abaisser le prix, Ford reprend des éléments de série comme la boîte de vitesses à quatre rapports de la Corsair, les ouvrants en acier et les ressorts à lames à l’arrière. Plus lourde de 50 kg, cette série 2 conserve des performances de haut niveau. La présentation extérieure et intérieure est légèrement retouchée : calandre plus grande, clignotants rectangulaires et non plus ovales, tableau de bord redessiné. En 1966, la production de la Ford Cortina Lotus s’arrête après 3301 exemplaires produits. 

Image de prévisualisation YouTube

AUTRES BERLINES SPORTIVES PRODUITES PAR LOTUS CARS

- Talbot Sunbeam Lotus (1979)

- Opel Omega Lotus (1990)

- Lotus Emme 422 T (1997)

- Lotus Lada Riva 2105 (2006)

Commentaires»

  1. tres belle auto la lotus esprit.
    bel historique.
    bravo
    david

Laisser un commentaire

l'équipe des rallyes routie... |
o0513ph0o |
r2087amburestauration |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MOJREM
| ШЄВ@UT...
| cool mec