navigation

Lotus Ghia Eagle Eleven (1957 – 1958) 8 septembre 2007

Posté par lotusespritaddiction dans : Z comme... Improbables Lotus , trackback

ghiaeleven1.gif

Roadster appelé indifféremment « Lotus 1100 Spider »,  »Lotus Eleven Aigle Spider », « Ghia Eagle Eleven Spider ».

Coupé appelé indifféremment « Lotus Eleven Le Mans Coupé », « Lotus 1100 Le Mans Coupé », Ghia Eagle Coupé.

 logoghiaaigle.jpg

En 1957, un ressortissant suisse fortuné demande à la société Ghia Suisse SA (rien à voir avec le bureau de style italien Ghia de Turin), créée par le designer Giovanni Michelotti et installée à Aigle, près de Montreux, de lui concevoir une voiture de grand tourisme sur un châssis de Lotus Eleven, d’où le nom de « Ghia Eagle Eleven ».

Cette Lotus unique fut basée sur un châssis tubulaire spaceframe de Lotus Eleven, le n°237, construit en octobre 1956.

Le moteur est un 4 cylindres en lignes 1100 Conventry-Climax (1098 cm3), n°FwA 400/9, monté longitudinalement à l’avant avec un carburateur unique. Le taux de compression est de 9.8:1 (alésage x course : 72,4 x 56,6 mm). Il développe 84 chevaux à 6400 tr/mn et autorise une vitesse maxi de 210 km/h grâce au poids contenu de la voiture, 572 kg.

Michelotti dessina deux projets de carrosserie à conduite à droite : un roadster et un coupé. Sa carrosserie, de couleur rouge, est en polyester.

Dimensions : L: 3531 mm, l : 1543 mm, h : 813 mm, empattement : 2160 mm.

La Lotus 1100 Spider ou « Ghia Eagle Eleven », fut présentée sur le stand de Ghia Eagle au 27e salon international de Genève, du 14 au 24 mars 1957.

Si la version « coupé » fut privilégiée, c’est le cabriolet qui fut effectivement présenté au salon de Genève le 14 mars, car le châssis et le moteur furent livrés à Ghia Eagle SA le 12 février, laissant trop peu de temps pour terminer la voiture . Elle fut donc présentée non finie, sans le toit alors que l’intérieur n’était pas terminé.

 

Après le salon de Genève 1957, le spider retourne dans les ateliers de Ghia Eagle où un toit en plexiglas est ajouté pour la transforner en un coupé qui prend le nom de « Lotus 1100 Le Mans Coupé« .  

Le coupé « Ghia Eagle Coupe » fut présenté officiellement lors du salon de l’automobile de Genève 1958 (13 – 23 mars). L’intérieur est nettement amélioré par rapport au spider de 1957, notamment grâce à l’habillage en cuir des sièges et la disparition du treillis tubulaire qui empiétait sur l’espace dévolu au passager. A noter que le toit est amovible.

En 1970, la voiture est vendue à un riche propriétaire américain et part aux Etats-Unis où elle y restera jusque dans les années 1980. Elle passera entre les mains de plusieurs propriétaires. En 1970, elle est repeinte en blanc avec un filet vert « British Racing Green » courant sur le capot avant, le toit et le couvercle de malle arrière, puis en rouge à partir de 1974.

Dans les années 1980, elle revient au Royaume Uni. Le propriétaire actuel habite Londres et possède une extraordinaire collection de Lotus.

1 seul exemplaire fut construit de cette Lotus atypique. 

 

Merci à Renaud pour sa précieuse collaboration

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

l'équipe des rallyes routie... |
o0513ph0o |
r2087amburestauration |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MOJREM
| ШЄВ@UT...
| cool mec