navigation

Toyota MR2 (1984 – 1989) 15 décembre 2007

Posté par lotusespritaddiction dans : Z comme... Improbables Lotus , trackback

mr2.jpg 

Dans les années 1980, le japonais Toyota veut casser son image de constructeur de berlines de moyenne gamme économiques qui n’offre qu’un seul coupé, le Celica

Depuis 1976, un certain nombre de prototypes à moteur central sont testés, dont le prototype SA-X en 1979. Au Salon de l’automobile de Tokyo en novembre 1983, Toyota présente le prototype SV-3 qui préfigure la MR2 (« Mid-Ship Runabout 2 seater »). la première génération de la MR2 (nom de code AW-11) sera commercialisée à partir de juin 1984.

Une Toyota dont les caractéristiques sont les suivantes : deux places, moteur central arrière (une première pour une voiture japonaise) 4 cylindres 1,6 litres 16 soupapes de 128 chevaux, dimensions compactes (L : 3937 mm ; l : 1650 mm). Lotus Cars a participé au développement technique de la MR2, par le biais d’un accord de coopération technique signé en 1983. L’ingénieur de Lotus, Roger Becker, se rend chez Toyota pour s’occuper plus particulièrement du développement des suspensions, des trains roulants et des liaisons au sol.Les lignes de la MR2 sont typiques des sportives des années 1980 et rappellent la Fiat X 1/9. C’est Seiichi Yamauchi, designer Toyota, qui est responsable du design du projet MR2 et qui a pour mission de concevoir une petite 2 portes / 2 places, avec un moteur placé en position avant, arrière ou central. On lui doit le concept car SV3.

Parallèlement, chez Lotus Cars, le style de la Lotus Etna va inspirer Peter Stevens (designer de l’Esprit X180 en 1987) pour concevoir le projet X100 ou Type 90 qui prend la forme d’un cabriolet à moteur avant badgé « Lotus Toyota ». Le prototype est issu du projet M90 de 1981 dessiné par David Wickin.

    

Mais, le style de ce cabriolet est refusé par General Motors, le nouveau propriétaire de Lotus Cars. Ce projet, abandonné dans son design actuel par Lotus Cars, est alors vendu à Toyota. Légèrement redessiné chez Toyota, peut être par Roger Becker, le X100 devient MR2 Mk 1.

  

En 1989, le projet X100 donne finalement naissance à un modèle de série chez Lotus Cars : l’Elan M100 (Lotus Type 100).

  lotuselanm10002.jpg

Voilà pourquoi on peut dire que le petit best seller de Toyota est finalement à l’origine une Lotus puisqu’il possède beaucoup de gênes anglais et est directement issu d’un projet de travail des ingénieurs de Lotus Cars.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

l'équipe des rallyes routie... |
o0513ph0o |
r2087amburestauration |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MOJREM
| ШЄВ@UT...
| cool mec