navigation

Lotus Circuit Car (2005) 17 décembre 2007

Posté par lotusespritaddiction dans : Z comme... Improbables Lotus , trackback

lotuscircuitcar3.jpg

Conçue pour le plaisir du pilotage, la Lotus « Circuit Car » est une stricte monoplace, ne disposant que d’un seul siège baquet à droite, qui n’est utilisable que sur circuit. Elle a été développée et construite en seulement 11 semaines. 

Le prototype a été officiellement présentée lors de la Shelsley Walsh Hill Climb, la course de côte la plus ancienne du monde, qui, du 19 au 21 août 2005, célébrait son centième anniversaire : le ‘Shelsley Walsh Hill Climb Centenery Festival Meeting’. Sponsor officiel de l’événement, Lotus Cars a choisi cet événement pour dévoiler son la Lotus « Circuit Car ». 

La carrosserie en fibre de verre ultra-légère, dont l’aérodynamisme a été particulièrement travaillé par les ingénieurs de Lotus Design, est vissée sur le châssis aluminium de l’Elise, pour permettre un démontage rapide. L’absence de pare-brise et de prises d’air permet de diminuer la traînée aérodynamique, tandis la lame sous le spoiler, l’aileron arrière et le diffuseur plaquent la voiture au sol. 

Cette Lotus ne pèse que 650 kg, soit 75 kg plus légère qu’une Lotus 340RLa motorisation choisie est un 4 cylindres 1.8 VVTL-I à calage variable des soupapes d’origine Toyota, muni d’un compresseur Eaton M62 type Roots et d’un échangeur air/air. Il développe 243 chevaux à 8000 tr/mn pour un couple de 236 Nm Les performances sont ébouriffantes, grâce au rapport poids/puissance de 268 kg par cheval (373 chevaux pour 1.000 kilogrammes) : 0 à 100 km/h en 3,9 s. et une vitesse maximale de 250 km/h. 

La Lotus « Circuit Car » sera également disponible dans une version atmosphérique de 189 chevaux et 181 Nm : le 0 à 100 km/h en 4 s pour une vitesse de pointe de 250 km/h. 

Le moteur est couplé à une boîte de vitesses C64 à 6 rapports courts. 

Au niveau des trains roulants, la Lotus « Circuit Car » dispose de suspensions indépendantes à double triangulation montée sur ressorts Eibach et amortisseurs réglables deux voies Ohlins. S’y ajoutent une barre anti-roulis réglable à l’avant et, à la demande, un différentiel à glissement limité. 

Le freinage est constitué d’étriers Lotus/AP Racing à deux pistons à l’avant et Brembo à un seul piston à l’arrière, ainsi que de disques rainurés et percés de 272mm de diamètre. L’ABS est monté en série. 

Le prototype est équipé de jantes en alliage forgées « Lotus Sport 5 » chaussées en pneus slick Yokohama A005.

Une configuration « deux places » et un ‘Pack SVA’, permettant une utilisation sur route, est annoncée en option sur la version « de série ». La Lotus Circuit Car préfigure en effet la 2-Eleven qui sera présentée en 2006 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

l'équipe des rallyes routie... |
o0513ph0o |
r2087amburestauration |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MOJREM
| ШЄВ@UT...
| cool mec